AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pietrus : la débandade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titihenry13
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 12818
Age : 27
Team(s) Préféré(s) : San Antonio Spurs
Joueur(s) préféré(s) : Tim Duncan, Kobe Bryant
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Pietrus : la débandade   01.02.08 15:14

Rien ne va plus pour Mickael Pietrus…




Alors que très prochainement les équipes ne pourront plus modifier leurs effectifs, Mickael Pietrus demeure à ce jour un joueur d’Oakland. N’ayant scoré que 20 points au total sur les neufs derniers matchs des Warriors, quel est donc l’avenir du Français en NBA ?




Des qualités vite reconnuesArrivé en NBA il y a plus de quatre ans maintenant, Mickael Pietrus est rapidement devenu l’un des chouchous du General Manager Chris Mullin. MP2 avait toutes les qualités pour s’imposer au sein de cette franchise, à l’époque plutôt moyenne. Surnommé le « French Jordan », beaucoup de fans de Golden State voyaient en lui le symbole du renouveau. Mesurant 1,98m et ayant des qualités athlétiques supérieures à la moyenne (même en NBA), la comparaison avec « his Airness » était donc toute trouvée et ce d’autant plus que le guadeloupéen est sponsorisé par Jordan’s brand. Ainsi à l’image de MJ, Mickael Pietrus a, dès son arrivée dans la ligue, montré ses qualités défensives. Fort apprécié pour cet engagement, le staff des Warriors n’a donc pas hésité à lui donner du temps de jeu (plus de 14 minutes par rencontre) et, mieux encore, à l’introniser à 22 reprises (sur ces 53 matchs !) dans le cinq de départ ! Sa carrière était donc bien engagée puisque l’année suivante, MP2 voyait ses statistiques pratiquement doubler à tel point que plusieurs observateurs parlaient même de lui comme un candidat au titre de meilleur sixième homme. En constante progression jusqu’à l’année passée, le Français était donc un élément essentiel du dispositif de Don Nelson. Ce coach, comme beaucoup d’autres, prônait d’ailleurs toutes les qualités de son joueur et notamment sa qualité de tir. Dans ses propos, on pouvait comprendre que Don Nelson avait une grande confiance en son joueur et aussi de grands espoirs pour l’avenir de MP2 dans la baie d’Oakland.




Avril 2007 : le début des soucisSeulement, dès le mois d’avril 2007, l’avenir de « Mike » a commencé à s’assombrir. Alors qu’il avait l’habitude de passer environ 27 minutes en moyenne sur le terrain en saison régulière, son temps de jeu s’est amoindri dès le début des play-offs (19 minutes en moyenne). Par conséquent son apport offensif a lui aussi fondu puisque MP2 n’apportait plus que 6 points par match alors qu’il scorait 11,1 points en saison régulière. Ce mal était pourtant dissimulé par l’incroyable victoire de son équipe face à Dallas, alors numéro un de la conférence Ouest. La suite des évènements allait cependant être moins souriante pour les Warriors et pour Mickael Pietrus. Suite à l’élimination de son équipe, le Français apprenait que Claude Bergeaud ne l’avait pas retenu pour l’Euro. Visiblement peu touché par cette non-sélection, Mickael Pietrus allait de nouveau être victime de désillusions. En effet, alors qu’il espérait pouvoir signer un contrat plus lucratif, les Warriors allait alors casser leur tirelire pour conserver Matt Barnes au détriment de MP2...déçu de ce manque de considération l’ex Palois s’est donc enfermé tout l’été dans la salle d’entraînement dans un esprit de revanche, espérant réellement prouver à ses coachs qu’ils avaient tort. Considérant ces qualités et sa détermination, pourquoi les coachs renient ils alors Mickael Pietrus ?








Mickael Pietrus égocentrique ?Tony Parker a, pour sa part, trouvé une explication simple : « si les Warriors le considérait comme un joueur important, ils lui auraient certainement proposé un meilleur contrat » disait il dans Basket News. Aussi, à l’instar du meneur de San Antonio, de nombreux spécialistes pensent que si les Warriors n’ont pas fait d’efforts financiers pour Pietrus, c’est qu’ils ne veulent plus miser sur lui pour le futur. Ainsi, bien qu’ils ne semblent pas douter sur ses qualités physiques et techniques, les coachs semblent s’interroger sur sa faculté à réellement s’intégrer dans une équipe dans un rôle de remplaçant.

En effet, MP2 a les dents longues et ce rôle de backup ne semble pas lui convenir. Son orgueil semble en effet en contradiction avec ce statut. « Je pourrais être titulaire dans beaucoup d’autres franchises » disait-il, il y a quelques mois dans une interview accordée à un magazine de basket français. Suite à ces propos on comprend mieux alors l’état d’esprit de MP2. Pour lui il semblerait donc légitime que « les Warriors auraient pu avoir plus de reconnaissance (envers moi) en m’accordant un transfert…je les ai tout de même aidé à se qualifier en play-offs ». Bref, depuis le début de saison, Mickael Pietrus ne cesse de réclamer un transfert. Il évoque même ouvertement vouloir rejoindre une franchise plus proche des Antilles soit, en clair Miami ou Orlando. Attentif à cette demande, son club ne semble pas être contre un éventuel échange, seulement la demande n’est visiblement pas très importante. Les autres franchises potentiellement intéressées (Dallas, San Antonio, Orlando …) se sont peut être refroidies à l’idée de voir arriver dans leur rang un joueur se lamentant constamment.

En NBA, il y a une règle qui semble vraie dans toutes les équipes : il y a une, deux voire trois stars au maximum. Le reste de l’équipe doit se mettre au service de ces stars. C’est ainsi que la majorité des franchises sont construites. Or, n’ayant scoré que six points au total sur les six derniers matchs de son équipe (pour 5,6 points en moyenne sur la saison), MP2 ne peut vraisemblablement pas prétendre à un statut de star ! Les coachs attendront donc de lui qu’il soit un joueur altruiste mais là encore, ses statistiques et donc sa crédibilité pose problème. Ne réussissant pas à délivrer une seule passe décisive par match (0,8 pds en 20,7 minutes en moyenne sur l’ensemble de sa carrière NBA), Mickael Pietrus fait figure d’égocentrique. En effet, lorsque l’on connaît la générosité des statisticiens américains concernant les passes décisives (ils accordent parfois jusqu’à deux dribbles pour le scorer), les artilleurs de son équipe ou encore le fait que Golden State soit la deuxième attaque de la ligue avec plus de 109 points/match, on ne peut que comprendre le scepticisme de ses détracteurs quant à sa faculté à faire des passes ! Cette statistique semble d’ailleurs faire beaucoup d’ombre au Français qui se présente comme un poste 2.

Bref, il ne fait nul doute que beaucoup de franchises reconnaissent les qualités de Mickael Pietrus. De ce fait beaucoup d’entre elles se disent potentiellement intéressées mais aucune offre concrète n’a aujourd’hui aboutie. Alors qu’il ne reste que quelques jours pour réaliser ce transfert, MP2 n’a cette saison pour le moment pas encore convaincu la moindre équipe de miser sur lui…y parviendra-t-il avant cette date limite ? Réponse dans quelques jours…en attendant, faîtes vos jeux…mais pour Mickael Pietrus, rien ne va plus !



source : basket-ball.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pietrus : la débandade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débandade Porsche au mans ???
» Edf masculine : Pietrus forfait
» [Effectif 14-15] :: Bandja Sy (ex EBPLO) pour 2 ans !
» [Effectif 13-14] :: Afik Nissim, approché pour 2014-15 !
» [Preview] 13-14 :: Paul Harris arrive !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NBA Family :: Franchises NBA :: Pacific Division :: Golden State Warriors-
Sauter vers: