AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titihenry13
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 12818
Age : 27
Team(s) Préféré(s) : San Antonio Spurs
Joueur(s) préféré(s) : Tim Duncan, Kobe Bryant
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît   21.02.08 19:10

Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît



Si le retour de Kevin Garnett sur les parquets se traduit pour l’instant par les deux premières défaites de Boston contre des franchises de la conférence ouest, les trois semaines d’absence de l’ailier-fort ont permis d’apprécier la richesse de l’effectif de Doc Rivers.




La perspective d’une absence de Kevin Garnett avait de quoi faire frémir en début de saison dans le Massachusetts. Le joueur qui a incarné la métamorphose de la plus glorieuse franchise en NBA, passée en un été de l’avant-dernière place du classement au statut de favori pour le titre, du moins à l’est, s’avère être le catalyseur d’une équipe qui a mis un point d’honneur à conquérir ses victoires par son agressivité défensive plutôt que par l’addition des talents offensifs qui la composent. Avant son arrivée dans le Massachusetts, peu pensaient les Celtics capables d’enchaîner les victoires. Pourtant, lors des trois semaines d’absence de son ailier-fort, Boston a continué sur son rythme particulièrement soutenu, en s’appuyant sur des role-players d’une redoutable efficacité.

Agréable surprise pour un joueur qui n’avait jusque là débuté que deux matchs au cours de sa carrière NBA, Leon Powe a démontré qu’il pouvait rendre de fiers services dans la raquette en accumulant 12,6 points et 7,1 rebonds par rencontre en moyenne durant l’absence de Kevin Garnett. Il s’est notamment distingué lors du déplacement à Miami (117-87) fin janvier au cours duquel il a enregistré le deuxième double-double de sa carrière (25 points et 11 rebonds) en apportant une forte présence sous les panneaux et de l’intensité dans le jeu d’une formation qui se passait des services de Ray Allen en plus de ceux de KG. Depuis cet intérim, son rôle a évolué au Celtics. Lors des deux défaites de la franchise du Massachusetts depuis le retour de Kevin Garnett, il a passé plus de 35 minutes sur le parquet, soit davantage que lors de chacun des deux premiers mois de la saison.

Rondo, nouvelle star de Boston

La principale révélation de ces trois dernières semaines se nomme néanmoins Rajon Rondo. Déjà surprenant depuis le début de la saison, le jeune meneur de jeu des Celtics a explosé durant l’absence de Kevin Garnett. Homme à tout faire, il a compensé une partie du manque à la marque (15,9 points) tout en venant se mêler à la lutte pour le rebond (sept prises par sortie en moyenne) et a créé de nombreux problèmes de couverture à ses adversaires. Très rapide, il n’hésite plus à jouer en pénétration pour inscrire ses points. Du coup, il connaît un pourcentage de réussite (53,8%) particulièrement élevé pour un arrière. À Miami puis face aux Clippers (111-100), il a inscrit son record de points en carrière (23 puis 24 points) en ne ratant que cinq des 23 tirs qu’il a pris sur l’ensemble des deux rencontres.

Si le jeu de Rajon Rondo ne reposait pas autant sur sa rapidité, à la manière de Tony Parker, les comparaisons fuseraient avec Jason Kidd. Quatre fois seulement depuis le début de la saison a-t-il perdu plus de trois ballons au cours d’une même rencontre, un témoignage de sa bonne distribution du jeu. Plus encore, il a déjà saisi cinq rebonds ou plus à 18 reprises cette saison, dont 12 prises face à Dallas (96-90) le 31 janvier lorsqu’il a pris de vitesse Dirk Nowitzki pour chiper un rebond dans les mains de l’Allemand et inscrire le panier de la victoire. Critiqué pour son inexpérience en début de saison, l’ancien pensionnaire de l’université du Kentucky apparaît aujourd’hui comme une pièce maîtresse d’une franchise qui possède davantage d’armes que simplement son Big Three.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Big Ben
Best scorer of NBA history
Best scorer of NBA history


Masculin Nombre de messages : 6107
Age : 27
Team(s) Préféré(s) : Kevin Garnet | Dirk Nowitsky | Lebron James | DWYANE WADE | Jason Kidd
Joueur(s) préféré(s) : [b]DWAYNE WADE[/b] ben wallace ,allen iverson et carmelo anthony
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît   21.02.08 19:33

Oué c'est vrai que Rondo est meilleur qu'il n'y parait.
Par contre on parle pas de Kendrick Perkins qui se débrouille pas mal depuis le début de saison,il est capable de gros cartons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titihenry13
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 12818
Age : 27
Team(s) Préféré(s) : San Antonio Spurs
Joueur(s) préféré(s) : Tim Duncan, Kobe Bryant
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît   22.02.08 20:59

Ah oué Rondo apporte grave, faut qu'il devienne plus régulier et c'est parfait

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît   Aujourd'hui à 16:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Celtics plus complets qu’il n’y paraît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clignoteurs avant complets pour BAL 1967 ou cabochons dito
» Boston Celtics
» PBP : les résultats complets
» resultats complets mernel
» Vends moteur V8 complet avec sa boite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NBA Family :: Franchises NBA :: Atlantic Division :: Boston Celtics-
Sauter vers: