AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monaco aux abois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titihenry13
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 12818
Age : 27
Team(s) Préféré(s) : San Antonio Spurs
Joueur(s) préféré(s) : Tim Duncan, Kobe Bryant
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Monaco aux abois   30.10.06 16:50

Lanterne rouge depuis sa défaite samedi à Nantes (1-0), Monaco touche le fond. Le club de la Principauté qui espérait rebondir après l'éviction de Laszlo Bölöni et la promotion de Laurent Banide au poste d'entraîneur, a été incapable de se faire violence à la Beaujoire. L'état d'esprit de combattant indispensable quand il s'agit de sortir de la zone de relégation n'était pas au rendez-vous et si les dirigeants continuent de croire en une réaction, le capitaine, Gaël Givet, ne cache pas, lui, ses inquiétudes

Les Monégasques savent-ils se battre ? Après leur très médiocre prestation de samedi à La Beaujoire, il est permis d'en douter. Une fois n'est pas coutume, cet inquiétant constat dressé par tous les observateurs a trouvé un écho parmi les acteurs et pas des moindres puisque le capitaine de l'ASM, Gaël Givet, a lui-même pointé les graves manquements de son équipe et fait part de sa très grande inquiétude sur la capacité de Monaco à se sortir du bourbier de la zone rouge. Prostré à la fin du match, incapable de retenir ses larmes face au désastre, le défenseur se montrait sans concession : "Notre première période a été catastrophique. On a changé trois fois d'entraîneur et ça ne va toujours pas. Peut-être que le problème est ailleurs. Il ne faut pas chercher de fausses excuses. Chaque joueur doit se regarder dans la glace et faire son autocritique.".

Et Givet ne s'excluait pas du lot, le défenseur étant bien conscient que sa propre prestation avait été loin de son standing d'international. Le standing, c'est justement là que le bat blesse. L'équipe de Monaco, mise en place pour jouer les premiers rôles en Ligue 1, semble ne pas avoir encore pris totalement conscience de l'étendue des dégâts et de la gravité de la situation. Avec huit défaites en onze matches, l'ASM a aujourd'hui plus de chances de descendre en Ligue 2 que de jouer l'Europe. L'équipe dans son ensemble doit absolument mettre ses rêves de grandeur entre parenthèses et se retrousser les manches. Alors que plusieurs joueurs ont exprimé leur soulagement quand Laszlo Bölöni jouait les fusibles et était limogé, ils se trouvent désormais en première ligne, face à leurs responsabilités. Et tous ne sont pas apparus capables d'assumer ce défi évidemment pas très glamour.

Banide en bouclier...

Propulsé sur le devant de la scène, Laurent Banide, visiblement apprécié de tous les joueurs, n'a pas réussi à les décoincer. En a-t-il les moyens ? Si certains ont cru apercevoir le début d'un nouvel état d'esprit malgré une piteuse élimination en huitième de finale de la Coupe de la Ligue (0-0, 4-3 aux tirs au but) face à Reims, modeste équipe de Ligue 2, les plus objectifs n'ont vu en cette défaite que la continuité d'un début de saison catastrophique. Et face à Nantes, la déliquescence de l'équipe est apparue plus évidente que jamais. Depuis sa prise de fonction, Banide a adopté la posture du bouclier et défend ses joueurs. "Il faut du temps pour panser les blessures et trouver un équilibre", expliquait-il samedi soir après avoir souligné "l'état d'esprit irréprochable" de son équipe...

S'il ne l'avoue pas, on croit comprendre que lui non plus n'était pas un fervent supporter de Bölöni. Il a ainsi laissé entendre qu'il voulait redonner la priorité à l'offensive alors que le Roumain était plutôt porté sur un schéma tactique avant tout défensif. Soutenu par ses dirigeants qui ont trouvé en lui une solution interne après l'erreur de casting constituée par Bölöni, Banide n'a toutefois qu'une marge de manoeuvre réduite car pour remettre la machine rouge et blanche en route, il va lui falloir redonner le moral à un groupe abattu et essoré tout en se passant de plusieurs joueurs importants comme Jan Köller, blessé.

Les prochains rendez-vous s'annoncent ainsi déterminants pour Monaco face à trois équipes directement rivales dans le bas du tableau. Dès samedi, le combat sera rude avec la réception à Louis-II du voisin niçois, toujours ultra-motivé à Monaco et qui vient de se refaire le moral en battant Marseille (2-1). Monaco se rendra ensuite à Lorient puis accueillera Troyes. Autant dire que Laurent Banide a l'obligation de forger un esprit commando chez des joueurs qui ne s'attendaient pas à vivre pareille galère

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.King James.
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 22230
Age : 24
Team(s) Préféré(s) : Cavs, Tonio
Joueur(s) préféré(s) : The King James Only
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Monaco aux abois   30.10.06 20:17

La saison prochaine Monaco sera en L2 !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Monaco aux abois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [9ème journée] Caen - Monaco [0-0]
» 24 HEURES DE LA NO FINISH LINE MONACO
» [Pack Pronos] Lyon-Monaco
» MONACO; 20-28/11/2010: No Finish Line
» [L1 06/07] Lyon - Monaco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NBA Family :: Communauté :: Autres sports :: Football-
Sauter vers: